LesOrigines

Les textes littéraires, des preuves archéologiques, l'iconographie classique,

Les plats

Previous Suivant
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
Ingredienti: 300 g pasta di semola 100 g pane di tipo integrale 50 g acciughe dissalate 3 peperoncini 2 spicchi di aglio olio extravergine di oliva q.b.   Preparazione: Far sciogliere ...

Bucatini con la mollica

Ingredienti: 600 g peperoni arrostiti 400 g pasta 1 cipolla 2 spicchi di aglio olio extra vergine di oliva q. b. menta q.b. origano q.b. sale q.b   Preparazione: versare in un tegam...

Fusilli con peperoni

Ingredienti: fave secche 60 g, cicoria 210 g, cipolla 40 g, olio extravergine di oliva 5 g, pecorino proveniente da capi ovini allevati nel comprensorio del Monte Poro 10 g, sale q.b., peperoncino...

Minestra di fave e cicorie selvatiche

Ingredienti: 250 g pasta100 g ceci2 spicchi di aglioolio extravergine di oliva q.b.rosmarino q.b.     Preparazione: mettere a bagno i ceci in acqua fredda, in cui è stato sciolto del bicarbo...

Minestra di pasta e ceci

Ingredienti: pasta alimentare 60 g, fagioli secchi 30 g, pomodorini 70 g, olio extravergine di oliva 11 g, cipolla q.b., aglio q.b., sedano q.b., sale q.b., rosmarino q.b., salvia, q.b., peperoncino q...

Minestra di pasta e fagioli

Ingredienti: 450 g passata di pomodoro400 g pasta di semola200 g alici disiliscate½ bicchiere vino bianco2 spicchi di aglio40 g finocchiettoprezzemolo q.b.olio extravergine di oliva q.b.    ...

Pasta e alici con finocchio selvatico

Ingredienti: pasta alimentare 100 g, pomodorini 120 g, olio extravergine di oliva 10 g, aglio q.b., basilico q.b., sale q.b. ...

Pasta al pomodoro fresco

Ingredienti: 450 g zucchine300 g pasta di semola300 g pomodoro50 g cipolla40 g olio extravergine di oliva2 spicchi di agliopeperoncino q. b.prezzemolo e basilico q. b.sale q. b.     Preparazione: T...

Pasta con zucchine

Ingredienti: ...

Pasta al ragù vegetale

Anecdote. Et les enfants disent: "Avimu fami"

(écrit par Salvatore Reggio, selon un témoignage du Prof. Mario Mancini)

Parfois les choses n'allaient pas comme elles devaient. La sensation que ce soir et pour cette famille la visite et le relèvement du dîner aurait présenté quelques problèmes pouvait se deviner déjà au cours de la visite du déjeuner.

« Pensu 'ca stasira non ci simu » (Je pense que ce soir nous ne serons pas à la maison) ou bien « Stasira non pensu 'ca mangiamu » (Ce soir je ne pense pas que nous mangerons) disaient les femmes de la maison aux assistantes pendant la préparation du déjeuner. Ce refrain « pensu » était prophétique. Ce n'était pas simplement je pense, présent indicatif du philosophique penser, et il n'exprimait non plus une tangible indétermination d'une personne ou d'un groupe de personnes qui pourraient penser de cette façon. Non ! « Pensu » était une parole mystérieuse qui donnait à la communication un sens ancestral d'un message surnaturel, qui, bien que non partagé, devait être accepté car il venait de l'haut ou carrément de l'au-delà. Si le sort a ainsi pensé ce n'était pas de bon chrétien de désobéir à la volonté divine.

Ce soir, pendant que nous nous approchions à la maison, nos doutes prenaient consistance.

Au début de la ruelle qui nous portait à la famille, un bruit de pas rapides ou en course nous anticipait et soulevait notre curiosité. Ensuite nous entendions le bruit d'une porte qui se fermait.

Quelqu'un avait fait le guet pour informer de notre arrivée.

Nous étions désormais préparés à ces attitudes, aux manifestations de résistance de certaines familles soit pour timidité soit pour ne pas découvrir l'état de pauvreté.

Quand nous étions sur la porte, à peine après avoir frappé avec le poing, la porte s'entrouvrait juste le nécessaire pour voir seulement le visage de l'interlocuteur et entendre ses paroles, presque toujours une femme.

« Mangiammu già. Picchi non veniti dumani » (Nous avons déjà mangé. Pourquoi ne passez-vous pas demain?) on nous disait.

Ils étaient toutefois des gens simples et bons, et donc dès que nous insistions un peu pour avoir les informations pour le relèvement, toute la porte s'ouvrait et nous étions accueillis, avec embarras, mais toujours avec gentillesse, et en toute vitesse et agitation on préparait les chaises pour nous mettre assis à table.

Le médecin et une assistante engageaient les parents dans la discussion en se montrant intéressés à la journée.

Une autre assistante se défilait avec les enfants pour connaître la vérité dont nous nous doutions.

Les adultes racontaient d'avoir mangé de mieux en mieux « pâtes avec ragoût, viande de premier choix, poisson frais, légumes et fruits » (seul le dessert manquait pour rendre ce repas comme celui des fêtes solennelles).

On était tous dans la même pièce. La table – comme dans toutes les maisons populaires – était au centre. Sur la table on mangeait et on repassait, elle devenait la « tavula » pour prendre le café avec les amis ou pour offrir le rossolis aux invités, elle servait comme « u tavulu » pour étudier et pour les conversations avec les amis ou les parents. Elle avait une fonction de régulation de tout l'espace et sa position créait aux respectifs angles de la pièce deux zones privées dans lesquelles on réussissait à parler sans être écoutés par les autres car celui qui occupait le haut de la table et les deux personnes assises latéralement servaient de paroi.

Dans cet angle se trouvaient notre assistante avec les fils mineurs. Ainsi les enfants qui se frottaient les yeux humides avec les poignets, racontaient en sanglots qu'ils n'avaient pas mangé et ils se plaignaient : « Avimu fame » (Nous avons faim).

A la fin une tacite complicité ressortait dans laquelle chacun comprenait les raisons de l'autre, que pour les savants étaient celle d'observer et relever les habitudes, coutumes et alimentation des gens du lieu et pour les familles celle de protéger avec orgueil leur état social, pauvre mais fait d'honnête travail. Et ainsi on décidait de repasser plus tard ou de noter les consommations de cette soirée pendant la visite du jour suivant.
 

Le projet

La Chambre de Commerce de Vibo Valentia a gagné plus de dix ans d'expérience dans la promotion et la protection des produits alimentaires typiques de la région de vibonese. Depuis 2000, de nombreux projets ont été lancés pour protéger les productions importantes de la culture gastronomique de la région - comme le Pecorino del Monte Poro, le mostaccioli de Soriano, le Tartufo de Pizzo, le Nduja »de Spilsby, des œufs de thon - représentatifs de la la nourriture typique de Calabre.

 


Lire la suite

Aneddoti
A Duminica

Extrait de vie paysanne écrit par Salvatore Reggio   Le dimanche était une journée particulière. C'était le jour du repos de la semaine, de la rencontre avec les amis, des filles qui sortaient de l'église (et, désormais...

Avimu fami

Anecdote. Et les enfants disent: "Avimu fami" (écrit par Salvatore Reggio, selon un témoignage du Prof. Mario Mancini) Parfois les choses n'allaient pas comme elles devaient. La sensation que ce soir et pour cette famille la...

cciaa
vibovagando
NEWS
Lundi, 24 Janvier 2011 01:00
LA CHAMBRE DE COMMERCE TERMINE LE PROCESSUS AVEC LE DEPOT AUPRES DU MINISTERE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE   L'engagement de la Chambre de Commerce de Vibo Valentia continue sur le projet de val...

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

Mercredi, 06 Avril 2011 01:00
LA CHAMBRE DE COMMERCE DIFFUSE LA DIETE MEDITERRANENNE ITALIENNE DE REFERENCE NICOTERA. UNE JOURNEE DE FORMATION POUR LES PERSONNES CHARGEES DE LA RESTAURATION A ETE PROGRAMMEE.   Les actions de la ...

JOURNEE DE FORMATION

Vendredi, 06 Mai 2011 01:00
JOURNEE DE FORMATION A LA CHAMBRE DE COMMERCE POUR PROMOUVOIR LA DIETE MEDITERRANEENNE ITALIENNE DE REFERENCE NICOTERA. NOMBREUSE LA PARTICIPATION DES OPERATEURS ET DES ASSOCIATIONS.   La Diète Médi...

PROMOUVOIR LA DIETE

Mardi, 26 Juillet 2011 01:00
DIETE MEDITERRANEENNE DE REFERENCE NICOTERA. LA CHAMBRE DE COMMERCE DIFFUSE L'ADHESION A LA MARQUE COLLECTIVE. LES ADHESIONS POUR LES OPERATEURS ECONOMIQUES ET DE LA RESTAURATION VIBONNAIS SONT...

LA MARQUE COLLECTIVE

Samedi, 16 Juin 2012 01:00
DIETA MEDITERRANEA MODELLO DI NICOTERA. LA CAMERA DI COMMERCIO PUBBLICA UN VOLUME PER VALORIZZARNE IDENTITA' E TIPICITA'E’ stato presentato ieri mattina alla Camera di Commercio di Vibo Valentia il...

Pubblicazione volume

Vendredi, 06 Juin 2014 09:33
La Camera di Commercio di Vibo Valentia, nell’ambito del progetto “Promozione delle Eccellenze produttive e delle tipicità agroalimentari del territorio II annualità”, finanziato dal fondo di...

Convegno "Promozione Eccellenze Agroalimentari"